LE PARC NATIONAL DE HORTON PLAINS
A VOIR AU SRI LANKA Sri Lanka

LE PARC NATIONAL DE HORTON PLAINS

Le parc de Horton Plains frappe par la particularité de ses paysages, uniques au Sri Lanka. La végétation de Horton Plains est constituée de forêt de nuages, de prairies humides et de zones de transitions, appelées écotones. Les forêts de nuages forment un écosystème qui se caractérise par de fortes précipitations et la présence quasi permanente d’un brouillard affleurant le sol et les cimes des arbres. La mécanique conduite par ces forêts, qui consiste à capter l’humidité, est à l’origine de sa biodiversité exceptionnelle.

Le parc abrite une flore très variée avec un grand pourcentage d’endémisme. Côté faune : 14 espèces d’amphibiens sont répertoriées, 64 espèces d’oiseaux et 19 de mammifères, dont des sambars, des cerfs aboyeurs, des sangliers, des écureuils géants, des lièvres, des porcs-épics, des langurs à face pourpres et de rares léopards.

Horton Plains est le seul parc national du Sri Lanka qui permet aux visiteurs de randonner. Le circuit principal fait 9,5 km et offre de nombreux point d’intérêts, comme de belles cascades et surtout le célèbre World’s End. C’est là que le plateau s’arrête et plonge brusquement sur plus de 800 m. De là, on peut voir les plantations de thé dans la vallée en contrebas, ainsi que par temps clair une vue spectaculaire courant jusqu’à l’océan.

Il est préférable de visiter le parc tôt le matin, avant que la brume ne bouche la vue de World’s End. En général, le temps est plus favorable de janvier à mars et il vaut mieux éviter les week-ends. Le sentier étant circulaire, on peut choisir dans quel sens le prendre selon ses priorités ; dans le sens des aiguilles d’une montre pour arriver le pus tôt possible à World’s End ou dans le sens inverse pour éviter la foule et jouir pleinement du paysage envoûtant du parc.

On accède généralement à Horton Plains par la route depuis Nuwara Eliya ou Haputale (ne ratez pas les incroyables fougères arborescentes). À l’entrée du parc, les visiteurs doivent s’acquitter de leurs droits d’entrée et celui du véhicule, puis sont conduits jusqu’au centre de visite d’où part le sentier principal. Le centre était autrefois le pavillon de chasse du gouverneur de Ceylan, Robert Wilmot-Horton (le parc qui s’appelait à l’origine Maha Eliya, porte depuis 1834 son nom). Possibilité de prendre un guide au centre, bien que le chemin ne pose aucune difficulté. Il faut prévoir un vêtement chaud, le parc se trouvant à plus de 2 000 m d’altitude, il peut y faire froid.

Les environs offrent également parmi les plus belles randonnées du pays. On peut rejoindre Horton Plains via le train, en descendant à la gare de Ambewela, Ohiya ou Pattipola et marcher jusqu’au parc (3-4 heures quand même). Les randonneurs peuvent aussi s’y rendre à partir des chutes de Bandarawela, à côté de Belihul Oya. Le chemin traverse le parc, puis descend vers Pattipola, d’où on peut repartir par le train. Il existe deux gîtes et trois campings dans le parc, mais il est impératif de réserver.

 faites une randonnée à couper le souffle dans le parc national de Horton Plains

Vous avez récemment regardé ...

Le temple de Koneswaram

Parc National d’Uda walawe : royaume des animaux

Parc National de Yala : réserve naturelle du Sri Lanka

atypique lanka vous fait voyager à travers le Sri Lanka et découvrir l'Adam's peak

Adam’s Peak

Découvrez la forêt primaire de Sinhajara, lieu de vie de nombreux animaux sauvages au Sri lanka

LA FORÊT PRIMAIRE DE SINHAJARA

LAISSER UN COMMENTAIRE